Actu

« Comment te dire » que c’était hier (23.01.18)

« Comment te dire » que c’était hier (23.01.18)

« Je crois que je suis une musicienne frustrée, et comme c’est la musique qui me déclenche des images, je joue des couleurs et des pinceaux ». Natasha Krenbol est une artiste plasticienne affranchie du chevalet et des canevas. Elle nous parle de son côté naïf, de ses muses Jazz et de ses compositions exposées à la Bibliothèque de l’Université Lyon 3 jusqu’à samedi.

Dans la Rue de : Comme chaque jour à 17h30, on part dans les rues de Lyon pour découvrir une personnalités et la ville dans sa voix. Cette semaine rencontre avec Nicolas Delestre, auteur et embaumeur, il est spécialiste de l’histoire de la préservation des corps. Avec lui ce soir encore, on déambule dans les allées du musée de la médecine et de la pharmacie de Grange Blanche entre drôles d’outils et surprenantes pustules.

Badinage Artistique : Peut-on penser la croyance en dehors de la religion ? Quelle différence entre croyance et superstition ? Doit-on opposer croyance et connaissance ? Des questions et toujours des réponses dans Badinage Artistique avec Jadd Hilal.

Le sillon Manquant : Ce soir, Fred présente les rares edits du label londonien Mukatsuku de Nik Weston à l’occasion de sa venue à Lyon ce week-end. Pour compléter la chronique, voici un mix de différents edits/rééditions sortis sur le label.

L’interview de Natasha Krenbol

Dans la Rue de Nicolas Delestre (part. 2) a

Badinage Artistique

Le Sillon Manquant


Nova Lyon

janvier 24th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *