Actu

« Comment te dire » que c’était hier (09.02.18)

« Comment te dire » que c’était hier (09.02.18)

Le premier album de DA BREAK sort aujourd’hui et il fleure bon les années 90 et le hip-hop old-school, funky à souhait. Da Break c’est à la fois l’hyper-prolifique Bruno Hovart, aka Patchworks, en rien trop occupé par ses contributions au Voilaaa Sound System et Joao Selva. C’est aussi Jennifer Zonou alias Hawa, qui a fait ses débuts auprès des pionniers de la scène rap lyonnaise, et le batteur du groupe c’est Remy Kaprielan que l’on retrouve aussi dans de très nombreux projets. Ils sont venus tous les trois nous en parler ce soir !
br

Da Break : « On a travaillé avec du matériel des années 90 » | #CommentTeDire – Nova Lyon

« Comment te dire » qu’on a les images ?

Vendredi sortait le premier album de la formation soul/boom-bap lyonnaise Da Break. Le trio n’en est pas à son coup d’essai mais il revient avec une esthétique nouvelle, qui sent bon la G-funk et les compiles sur K-7. Une interview qui nous plonge dans la nostalgie des Nineties #CommentTeDire

➬ L’interview est à retrouver en intégralité ici : https://tinyurl.com/y7q2v6lq

Images : Loïc Mabily – Videographer & Camera operator

Posted by Nova Lyon on Monday, February 12, 2018

Br
Dans la rue de :
C’est la dernière étape de notre déambulation dans les couloirs et les allées du Pole Pixel, ce lieu fermé au public où gravite plus d’une centaine d’entreprises liées au cinéma, à l’audiovisuel, au jeu vidéo ou au arts numériques. Nous on suit toujours son directeur, Sébastien Thomas Chaffange, qui nous dépose ce soir devant les locaux de la start up Biin pour causer table tactile et table basse.

Disque de la semaine x MathieuMathieu nous emmène au Pérou découvrir « Son de los Diablos », le nouvel opus du duo masque Dengue Dengue Dengue. une fusion de la cumbia psychédélique des années 70 avec les rythmes afro-péruviens et les musiques électroniques contemporaines.

Pat Kalla s’la raconte : C’est l’histoire du jeune Bengue. C’est l’histoire d’un mendiant qui parle à ses pièces. C’est Pat Kalla et sa guitare en live face à un micro. Et ça fait du bien pour oublier une semaine de boulot éreintante.

L’interview de Da Break

Dans la Rue de Sébastien Thomas-Chaffange (part. 5)a

Disque de la semaine x Mathieu

Pat Kalla s’la raconte

Nova Lyon

février 12th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *