Actu

Pat Kalla : machine afrique

Pat Kalla : machine afrique

Quand il avait 16 ans, il chantait des chansons « anti-flics » dans les rues de Lyon et finissait au poste avec ses amis musiciens de rue. Aujourd’hui, son engagement a pris une forme plus optimiste et joyeuse contre le colonialisme du pognon, des G20 et de l’ignorance. Il a tourné son art de conteur et de chanteur pour transmettre une certaines histoire de la françafrique.

Pat Kalla, puisque c’est de lui qu’on parle, retrouve son binôme gagnant avec Bruno Patchworks Hovart à la production et sort aujourd’hui un EP avec le Super Mojo, simplement intitulé « Combattant »
br

br
Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Pat kalla, c’est la voix du tubesque « On te l’avait dit » de Voilaaa qui tourne en boucle sur Nova Lyon. Mais c’est aussi un musicien passionné par ses racines africaines et un conteur hors paire.

Aujourd’hui, Combattant marque une autre collaboration pour Pat, pusiqu’il a récemment signé sur le label Favorite recordings. Il rejoint ainsi la team de Pascal Rioux, activiste des sons festifs connu en France depuis les années 90s, qui s’est donné pour mission de créer une scène de French Disco unique et bigarrée.
br

br
Pat joint ses forces au mouvement et ça lui va bien. Lui qui souhaite que les gens « pleurent en même temps qu’ils dansent » sur sa musique, il trouve l’occasion avec ce projet d’évoquer l’injustice et la solidarité qui lui sont chers sur des instrus Afro-Disco, Makossa, et Afrobeat furieusement dansantes.

C’est là la preuve du travail à 4 mains entamé avec Patchwork sur Voilaaa. Les deux hommes ont voulu créer une sorte de laboratoire d’exploration de la musique africaine, avec ce choix affirmé de la langue française qui mets l’humain et l’ouverture sur le devant de la scène.
br

br
Les 5 titres de cet EP sonnent donc comme un hommage exalté aux cultures africaine dont Pat a hérité de son père camerounais. On y fait la rencontre des indigènes de la seconde guerre mondiale, les sorciers voodoos avec leur transe rythmique, les femmes vaporeuses qui courent les bars d’angola, et même un certain président sud-africain emprisonné durant 27 ans.

L’EP est maintenant disponible. Et il sera bientôt sur scène pour inonder Lyon et Paris de beaux mots et de bonnes vibrations. Prochaine date à Paris, le 21 Mars au Pop-Up du Label.
br

Nova Lyon

mars 7th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *