Actu

Electric Vocuhila, le free jazz qui lorgne vers l’Afrique | Midi Dans La Gueule Du Monde

Electric Vocuhila, le free jazz qui lorgne vers l’Afrique | Midi Dans La Gueule Du Monde

Midi Dans La Gueule Du Monde est parti pour vous à la rencontre de Electric Vocuhila. Un reportage au sonorités du tsapiky malgache, du free-jazz et du sébène congolais.
br


Br
Les tourangeaux de Electric Vocuhila viennent du free-jazz mais ne s’arrêtent pas à ça. Intéressé par les musiques d’Afrique, le groupe commence à emmener ses mélodies vers le highlife ghanéen, le tsapiky malgache et surtout vers le sébène congolais. Rien que des musiques très dansantes !
br
br
Ce quartet électrique est composé de Maxime Bobo (saxophones, clavier & composition), Boris Rosenfeld (guitare), Jean-François Riffaud (basse & guitare) et Etienne Ziemniak (batterie). Lauréats de Jazz Migrations en 2016 grâce à leur groove singulier, les petits gars de Electric Vocuhila ont sorti en 2017 leur troisième album, Kombino Splinto, sur le label Capsul Records. Un opus tourné vers l’Afrique et la transe.
br
br
Des boucles asymétriques influencées par les musiques de la Nouvelle Orléans, le free funk du Prime Time d’Ornette Coleman et les diverses musiques urbaines africaines. Le groupe revient sur son parcours, ses influences et parle de son dernier album.
br
« On ne choisit pas de composer un morceau […] Pour nous, il y a vraiment une idée de bien-être et de plaisir de jouer. » Retrouvez les 4 garçons de Electric Vocuhila dans ce 24e épisode de Midi Dans La Gueule Du Monde.
br

Nova Lyon

avril 9th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *