Actu

Theo Lawrence & The Hearts : « Notre musique n’est pas spectaculaire »

Theo Lawrence & The Hearts : « Notre musique n’est pas spectaculaire »

Leur musique est analogique et organique, leur son est enraciné dans le sud des Etats-Unis et mêle soul, blues, bluegrass avec des sonorités rock ou même asiatiques.
br

br
Eux viennent de la banlieue parisienne, les garçons de Theo Lawrence & The Hearts sortent leur premier album, Homemade Lemonade. Ils nous le racontent et nous en livrent une douceur en live.


Br


br

Dans la rue d’Emmaüs (Part. 1)

Chaque semaine, on règle notre pas sur le pas d’une personnalité de la région. On la suit, on la questionne et on se plonge dans son histoire. Cette fois, notre déambulation se fait plus humaine qu’urbaine et nous entraîne sur le chemin de ceux qui se sont parfois retrouvés dans la rue. Eux ce sont les compagnons d’Emmaüs. Et ils ont une communauté du côté de Vénissieux. Ce soir, on y retrouve Raul, l’un des responsables de la communauté.
Br


Br

Le Fourretouroscope

Comme le disait si bien Marie-France Yourcenar – ou Marguerite : « Quoi de plus excusable que de se tourner vers le contrepoint des astres quand les sources scientifiques et philosophiques se tarissent ? »
br
br
Bref, l’horoscope de la semaine est aussi l’occasion de flirter avec la langue québécoise, une centrale vapeur et des moineaux de 100 kilos.
Br

Br
L’air fin

Ce soir, Maxime Geugneau nous parle de ces gens qui passent leur temps à faire des coups du sombrero et autres reprises de volée aux confins de notre galaxie : le Neptune Football Club.
br
br
Mais il n’en oublie pas pour autant les gravures de Marion Jeudy et les dernières sorties du très bon label lyonnais S.K Records. Sers toi !
br


Br

Nova Lyon

avril 10th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *