Actu

Dans la rue de Mathieu Diez, directeur du Lyon BD Festival

Dans la rue de Mathieu Diez, directeur du Lyon BD Festival

Toutes les semaines à 17h30, on sort prendre l’air en bonne compagnie. Dans la rue, avec une personnalité lyonnaise, on écoute ses souvenirs et ses projets. Cette semaine, à l’occasion du Lyon BD Festival, on emboîte le pas de son directeur, Mathieu Diez. En treize années d’existence, c’est devenu l’un des rendez-vous les plus importants du 9e art en France. Mathieu nous emmène dans ses repaires de bédéphiles, à la rencontre des artistes qui vont faire cette édition 2018.
br

Lundi

On a rendez-vous avec Mathieu Diez à la Croix-Rousse, devant le Dikkenek Café. Dans une autre vie, Mathieu tenait un café à cette adresse. Le Café du Bout du Monde, c’était son nom, a accueilli des auteurs de BD presque par hasard. Mathieu, passionné de longue date, y a fait la rencontre de ce milieu. « On a commencé à faire des rendez-vous BD au café, des expos […] et ça a commencé par là »
br
La première édition du Lyon BD festival a lieu en juin 2006 sur la place de la Croix-Rousse « avec deux rouleaux de scotch et un cutter ». Le festival a pris beaucoup d’ampleur, mais ceux qui l’ont lancé sont presque tous encore là.
br

br

Mardi

On s’enfonce dans la Grande rue de la Croix-Rousse pour aller saluer Patrice, un ami de Mathieu, qui tient la boutique La BD et qui est lui aussi à l’origine du festival. En discutant avec lui, on s’aperçoit que Patrice reste émerveillé de l’importance que la BD a pris à Lyon ces dernières années, lui qui faisait partie du cercle un peu confidentiel des bédéphiles des débuts.
br
br

Pour s’en convaincre, Mathieu nous emmène aussi en pèlerinage devant le restaurant des 7 péchés du plateau. Tenu par un autre passionné, l’établissement a accueilli des expositions et des auteurs, avant tout par amitié. « On se pointe là bas. Et on a vécu une orgie romaine […] et ça a été le début d’une belle histoire. »
br

br

Mercredi

Un petit tour de scooter plus tard, nous voici de l’autre côté du Rhône, au Musée d’Art Contemporain. Mathieu tient à nous présenter une artiste de BD qu’il suit et soutient depuis plusieurs années, Julie Rocheleau. Cette année, il lui a proposé d’investir une salle du MAC avec une installation. « Julie a un trait que je trouve très particulier, très touchant. Et comme elle est cool, ça fait un tout qui est chouette »
br
br
L’exposition de Julie Rocheleau s’articule principalement autour du personnage de Betty Boob, un personnage qu’elle a créé avec Véro Cazot. « C’est une BD muette, ce qui nous permet de faire des choses très exagérées, slapstick et humoristiques […] alors que dans le fond ça parle de sujets assez sombres et douloureux, comme le cancer du sein. » A travers des affiches et des jeux, Julie Rocheleau prend le cancer comme point de départ pour une exposition « feel good ».
br


br

Jeudi

Toujours en exploration dans l’exposition de Julie Rocheleau au MAC, on l’interroge sur ses inspirations fantaisistes et son humour noir. « J’aime bien m’amuser avec des choses qui n’ont, a priori, pas de lien »
br
br
« Image 1 : il y a une jolie trompettiste, sans pantalon, avec la trompette bien placée là où ça va faire du bien. » Lorsqu’on demande à Julie de nous décrire ses dessins les plus érotiques, elle rougit un peu mais elle se prête au jeu avec beaucoup de détails et de sérieux.
br


br

Vendredi

Aussi bizarre que cela puisse paraître, Mathieu a décidé de finir la promenade dans un parking souterrain. Une nouvelle virée en scooter et nous voilà à la Guillotière, dans l’entrée du parking de la Fausse aux Ours. Cette entrée a été transformée en espace d’exposition le temps du festival pour accueillir des auteurs libanais autour du thème : Voisins.
br
br
Présenter des artistes méconnus, et dans des lieux atypiques pour amener la BD à tous les publics, c’est le challenge du Lyon BD Festival. Mais comment réagissent les auteurs quand on leur dit qu’ils seront exposés dans un parking ? « Il y a toujours un petit blanc […] et puis après ils voient le parking. » De quoi montrer que la bande dessinée n’est pas que dans les livres. 
br


Br
Le Lyon BD Festival se déroulera les 9 et 10 juin à l’hôtel de ville, sur la place des terreaux, à l’Opéra et dans de nombreux autres lieux du centre de Lyon. Le OFF du Festival dure tout au long du mois de Juin.
br

br

 

Nova Lyon

juin 8th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *