Actu

Fabcaro : « Avec la dérision et l’absurde on peut traiter d’à peu près tout »

Fabcaro : « Avec la dérision et l’absurde on peut traiter d’à peu près tout »

On est en plein dîner de famille, ça discute taxes d’habitation, pesticides et chauffage au sol entre deux bouchées de gratin dauphinois. Au milieu, un quadragénaire à qui l’on propose d’écrire un discours pour le mariage de sa sœur alors que lui ne pense qu’a ce message envoyé à son ex et qui est resté sans réponse.

Ce décor c’est celui du deuxième roman de Fabcaro « Le Discours » qui a choisi les mots plutôt que les illustrations, cette fois, pour raconter la solitude et l’angoisse mais avec humour, toujours. L’auteur de « Zaï Zaï Zaï Zaï » et de « Si l’amour c’était aimer » retrouve le couple et l’observe à travers les folles conjectures de son personnage principal, un loser loufoque. Ça donne une histoire barrée, cinglante et hilarante dont on a eu envie de parler avec Fabrice Caro, qui était de passage à Bron pour la Fête du livre.

s

Dans la rue du Mirage Festival (part.1)

Pour aimer les lundis et surtout se préparer à une belle semaine, on a ce qu’il faut ! Une balade dans les rues de Lyon avec un guide de choix ! Cette fois, c’est Simon Parlange, le co-fondateur du Mirage Festival dédié aux arts numériques dont la 7e édition débute dans quelques semaines. On commence donc ce soir cette exploration qui part du 1er arrondissement de Lyon.

dd

L’air fin (11.03.19)

Il a couru fort et sent tout autant, Maxime Geugneau débarque dans notre studio pour dire à sa mère que tout va bien… Et aussi distribuer quelques bons plans ! Comme Christian Scott à l’Épicerie Moderne, le match OL / Barça mercredi, l’expo Urban Pop Up #1 et le nouvel album de The Marshals , « Les Bruyères Session » fraîchement sorti.

br

Fourretouroscope (11.03.19)

Le consensus par les boules : tous les signes seront à découvert cette semaine ! A vous les agios ! toutes nos excuses pour la devinette des poissons que personne ne comprendra !

br

Une dernière pour la route : Chloé et les chaussettes


On retourne à la terrasse des cafés refaire le monde en votre compagnie. Alors entre ligue du LOL, fachosphère et racisme ordinaire, il semblerait que l’humain ne soit pas toujours au top de sa bienveillance sur les réseaux sociaux. Alors parfois on peut en rire, et parfois non. Cette semaine, on fait un tour d’horizon de vos mésaventures sur les réseaux. Et ça commence avec Chloé, qui a découvert un marché souterrain de la chaussette… Bien malgré elle.

Nova Lyon

mars 12th, 2019

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *