Actu

Yamina Benahmed Daho : « Je voulais raconter la douleur dans ses moindres détails »

Yamina Benahmed Daho : « Je voulais raconter la douleur dans ses moindres détails »


De mémoire, c’est le récit répété d’une agression sexuelle, conté par la voix de la victime et narratrice qui parle, tour à tour, à la police, un juge, un psychologue ou une psychiatre. À travers ce témoignage, l’autrice Yamina Benahmed Daho décrit la violence, la peur qui ne s’en va jamais, et nous parle du corps, féminin et politique.


Dans la rue de Cart’1 (part.2)


Notre excursion se poursuit dans les rues de la ville, toujours en compagnie du street artiste lyonnais Cart’1. Déjà 30 ans qu’il peint ses personnages sur les murs de Lyon et du monde entier.


Cette année, nouvelle casquette pour lui ; il est le directeur artistique du festival Peinture Fraîche qui s’installe Halle Debourg, à partir du 3 mai. C’est d’ailleurs là qu’on le retrouve aujourd’hui avec Da Cruz, un des artistes de cette première édition. Avec lui, on discute cariatide, police et philosophie.


Pat Kalla s’la raconte avec Monolovo System



Ce soir, foutoir, on mêle les rythmes brésiliens et afro-cubains du groupe Monolovo System, les mots de Pat Kalla pour ceux qui ne peuvent pas rentrer chez eux et des airs de bohème.


Une dernière pour la route : Éboueur ou astronaute


On retourne à la terrasse des cafés, deviser avec vous sur la vie et ses vicissitudes. Quand on a juste 20 ans, qu’on est plus un enfant et pas tout à fait un adulte, on est souvent tiraillé entre ses rêves et ses responsabilités. Aujourd’hui, on s’est installé à la table de Tom, Adrien et Dess pour évoquer leurs rêves d’hier et leurs objectifs pour demain. Et d’astronaute à éboueur, on peut dire qu’ils ont envisagé toutes les carrières.

Nova Lyon

avril 17th, 2019

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *