The Raconteurs, noire Californie

The Raconteurs, noire Californie

Cela faisait 10 ans que le projet de superband mené par Jack White n’avait pas repris du service. En ce début d’année, The raconteurs ont révélé 2 nouveaux titres, annonçant ainsi la sortie d’un successeur pour Consoler of the Lonely, dans le courant de 2019. Sur la face B de ce 45 tours figure une ballade d’amour et de revange au refrain soul, Now That You’re Gone, mis en image par le réalisateur Dikayl Rimmasch.
br
Habitué du look lomo en noir et blanc et des caméras super 8, Dikayl Rimmasch s’est fait connaître en réalisant des clips rétros et érotiques pour des artistes comme Lenny Kravitz ou Beyonce & Jay Z, de véritables court-métrages représentant les artistes en bandits en cavale, en outlaws violents et hyper-sexués. Il reprend une nouvelle fois sa recette de violence, grosses mécaniques et sensualité vintage dans le clip de The Raconteurs.
br
Pour ce faire, il a convié l’icone pin-up de Los Angeles, Gia Genevieve, plus connue pour ses couvertures de PlayBoy et ses photos de lingerie pour la marque de Dita VonTeese. Pour l’occasion, Gia laisse tomber le fard et se montre en vixen badass et meurtrie. Mise à la rue à la suite d’une rupture, l’héroïne déchue va braquer une voiture en bord de route et libérer ses instincts vengeurs.
br
En s’ouvrant sur une référence aux films de Russ Meyer, le père de la sexploitation, le clip glisse de l’ombre d’une chambre de motel à la lumière crue d’un parking abandonné et du désespoir à la brutalité, peignant ainsi un portrait de femme bafouée au bord de la folie. Un hommage simple et efficace au L.A noir et rockabilly qui alimente les fantasmes esthétiques du groupe.
br